Accueil / Entreprise /

Velux vise une qualité de service de 98,5 % en France

, par Erick Demangeon

Par la centralisation et l’internalisation de sa logistique à Feuquières-en Vimeu dans la Somme, le fabricants de fenêtres Velux se fixe plusieurs objectifs : l’amélioration de sa qualité de service et la réduction de ses coûts par l’optimisation de ses stocks et de sa distribution. Pour les atteindre, l’industriel a investi 4 M€ sur son site Picard qui seront amortis en moins de 5 ans par les gains escomptés.

D’ici le 1er janvier 2020, l’intégralité de la logistique aval de Velux sera centralisée et internalisée à Feuquières-en-Vimeu. Pour accompagner cette évolution, l’industriel a procédé à l’extension de son entrepôt picard de 9 000 à 15 000 m2, renforcé ses équipements et fermé son site francilien à Bretigny-sur-Orge presté à Rhenus Logistics.
Représentant un investissement de 4 M€ et la création de 25 nouveaux emplois, soutenue financièrement par la région des Hauts-de-France (200 000 €), le nouveau centre de distribution national a été inauguré le 18 septembre.

« Le regroupement de notre logistique nationale sur un site unique jouxtant notre usine spécialisée dans la fabrication de fenêtres de toit pour le marché français et de raccords d’étanchéité pour plusieurs pays européens, a plusieurs avantages.
Tout en conservant nos délais de livraison auprès de nos clients, il permet de rationaliser nos stocks et d’optimiser nos transports par de meilleurs taux de chargement et une mutualisation des flux. Grâce à une plus grande flexibilité, nous gagnons également dans la maîtrise de notre qualité de service »
, explique Vincent Arnoux, directeur logistique de Velux.

Gain de productivité et qualité de service

Pour atteindre ces résultats, les activités du site de Brétigny-sur-Orge qui traitait jusqu’à 40 % de la distribution nationale de Velux ont été transférées à Feuquières. Ce transfert a concerné notamment les flux expédiés en mono-colis jusqu’à 30 kg et en messagerie pour les envois supérieurs à 30 kg et jusqu’à 3 m3.
Deux flux gérés au moyen d’un picking manuel, à l’instar de la préparation des commandes en lots partiels au-delà de 3 m3, dont l’internalisation a nécessité le déploiement de nouveaux équipements : un tunnel de filmage pour les expéditions mono-colis, des scanners à bague, tablettes tactiles et imprimantes mobiles.
Pour limiter les risques de casse, les emballages ont été renforcés. « D’ores et déjà, nous constatons une réduction du nombre de litiges de 20 % sur les envois mono-colis et messagerie », confie Vincent Arnoux.

Un schéma de transport ajusté

Le plan de transport a été musclé en parallèle. A ces prestataires historiques que sont Lumineau, Satra, Schenker, GLS et La Poste, Velux a noué de nouvelles relations avec Transalliance.
Des navettes quotidiennes en messagerie et en mono-colis ont en outre été mises en place entre Feuquières et les points d’injection parisiens de ses transporteurs. A partir du stock à forte rotation de 1 500 références basé en Picardie, « nous distribuons nos produits auprès de négociants en matériaux, installateurs, grandes surfaces et hard-discounters du bricolage  ».

A réception de la commande pour les articles stockés dans la Somme, l’industriel garantit un délai de livraison sous 5 jours maximum. « Il peut être supérieur pour les commandes sur-mesure et les articles à plus faible rotation dont le stock, rassemblant 100 000 références, est centralisé à Sonneborn en Allemagne. Compte-tenu de la fragilité de nos produits et de leur diversité en termes de dimensions et de poids, nous demandons à nos prestataires de ne pas les traiter sur leurs éventuelles chaînes mécanisées. Les caractéristiques de nos produits et l’expertise de nos opérateurs pour les manipuler expliquent aussi notre choix en faveur de process manuels à Feuquières ».

Avec près d’un millier de points de livraison, les envois sont effectués à destination des bases logistiques de ses clients ou directement sur leurs magasins avec possibilité de choisir un cadencement à jour fixe ; chaque transporteur assurant la remontée des informations de suivi sur le déroulé des livraisons.

Sur le même sujet

Derniers articles publiés dans les rubriques Entreprise

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 178 - septembre 2019

Stratégies Logistique n°178 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.